Cacher Vis À Vis Plongeant Immeuble

Cacher vis à vis plongeant immeuble

Solutions pour se protéger des regards dans le jardin, la terrasse ou le balcon

Plantes grimpantes : une solution naturelle et esthétique

Le choix des plantes grimpantes dépendra des conditions de culture telles que l’exposition, le type de sol, la situation géographique, etc. Il est important de prendre en compte ces éléments pour garantir une bonne croissance et une protection efficace contre les regards indiscrets.

Privilégiez des plantes à croissance rapide, vigoureuses, rustiques et faciles à entretenir. Parmi les espèces les plus adaptées, on peut citer la glycine, le jasmin, la passiflore ou encore la vigne vierge.

Les plantes grimpantes peuvent être cultivées en pots sur une terrasse ou un balcon, ou en pleine terre sur des supports en hauteur tels que des poteaux, des palissades, des treillis, etc. Pour une protection pérenne, optez pour des variétés à feuillages persistants comme le lierre ou le chèvrefeuille.

Brise-vues temporaires pour la belle saison

Il existe des solutions adaptées à tous les budgets, tous les types de jardins et tous les goûts. Voici quelques exemples :

  • Stores
  • Parasols
  • Barnums
  • Tentes de réception
  • Voiles d’ombrage
  • Brise-bise

Les stores, parasols, barnums, tentes de réception, voiles d’ombrage et brise-bise peuvent également être utilisés comme brise-vue efficace. Un cabanon de jardin bien orienté ou une pergola avec des plantes grimpantes peuvent également être utilisés pour cacher un vis-à-vis plongeant.

Solutions durables : arbres, arbustes et haies

Les arbres robustes et à croissance rapide comme les pins, les cèdres, les cyprès, les chamaecyparis, les oliviers et les chênes verts peuvent être plantés pour cacher une vue plongeante. Ils offrent une protection durable et écologique contre les regards indiscrets.

Les haies d’arbustes à croissance rapide peuvent être une solution naturelle et peu coûteuse pour se protéger des regards. Parmi les espèces les plus adaptées, on peut citer le laurier, le photinia, le troène ou encore l’eleagnus.

Les matériaux tels que le bambou, l’osier, le roseau, le PVC, les brandes naturelles, les claustras, les palissades et les panneaux peuvent être utilisés pour créer une haie occultante rapidement. Cette solution est particulièrement adaptée pour les jardins de petite taille ou les terrasses et balcons.

Autres solutions pour cacher un vis-à-vis

Les murs maçonnés, en gabions ou en pierres sont des options durables mais peuvent être coûteux. Ils offrent néanmoins une protection efficace contre les regards et les bruits extérieurs.

Les vérandas et les tonnelles sont des solutions efficaces pour cacher le vis-à-vis dans les cours intérieures ou les jardins. Elles permettent de créer un espace de vie extérieur protégé et agréable.

Il existe des astuces moins coûteuses pour protéger le vis-à-vis, comme l’utilisation de panneaux occultants ou d’une haie d’arbres adultes. Ces solutions sont idéales pour les budgets limités et les petits espaces.

Respecter les réglementations en vigueur

Il est important de consulter les réglementations en vigueur avant d’installer ou de construire près d’autres habitations et de routes. Ces règles varient en fonction des communes et des zones géographiques, il est donc essentiel de se renseigner auprès des autorités compétentes.

Les frais d’entretien d’une haie mitoyenne doivent être partagés équitablement selon le Code civil. Il est donc important de discuter avec ses voisins et de trouver un accord pour l’entretien de ces espaces verts.

Tableau comparatif des solutions pour cacher un vis-à-vis plongeant

SolutionAvantagesInconvénients
Plantes grimpantesEsthétique, naturel, adaptableEntretien, croissance parfois lente
Brise-vues temporairesFacile à installer, modulable, choix variéProtection saisonnière, peut être moins esthétique
Arbres, arbustes et haiesDurable, écologique, protection efficaceCoût, entretien, espace nécessaire
Autres solutions (murs, vérandas, etc.)Protection durable, choix varié, efficacitéCoût, travaux, réglementations

Laisser un commentaire