Top 14 du lexique décrypté pour les chercheurs débutants dans immobilier

Les personnes qui cherchent à acheter ou louer un appartement sont comme des jeunes parents face aux pleurs de leur enfant: au début, la moindre annonce les fait bondir de leur chaise et se précipiter sur leur téléphone. Et puis le temps passe, et ils apprennent à déchiffrer la langue immobilière, saint Graal sur la route de l’économie des déplacements inutiles. Petit top du lexique immobilio-français à l’usage du chercheur qui avait pris espagnol à la place d’immobilier en deuxième langue.

  1. À ne pas manquer : s’il vous plait, on galère vraiment à le vendre, venez au moins visiter, quoi…
  2. Clair : sombre. Pour « clair », chercher « lumineux »
  3. Cuisine fonctionnelle : placard astucieusement transformé en cuisine
  4. Distribution en étoile : entrée au milieu du salon, lui-même au milieu de la cuisine
  5. En étage élevé : en haut d’une tour de la Défense et sans ascenseur
  6. Fort potentiel : taudis à dératiser puis à retaper entièrement
  7. Immeuble de standing : immeuble année 50, ambiance Union Soviétique
  8. Meublé avec bon goût : meublé avec le goût d’un type. Qui fait peut-être du tuning
  9. Pas de perte de place : appartement aussi spacieux qu’un dé à coudre
  10. Quartier en pleine évolution : quartier de prédilection des toxicomanes
  11. Trois pièces dont une idéale chambre d’enfants : Deux pièces + un placard
  12. Kitchenette : un évier et une plaque électrique. Possibilité d’un evier-plaque électrique.
  13. Quartier très recherché : quartier hors de prix. Aussi, quartier calme = mort
  14. Très bonnes garanties demandées : laisse tomber

Source Topito

Alors, vous trouvez que ça sent le vécu ? Vous avez d’autres lexiques pour les débutants ? Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *